Guitare

Apprendre la guitare : 7 vérités à savoir pour les débutants

« Comment apprendre la guitare dans les meilleures conditions ? »

« Suis-je trop vieux ? »

« Combien de temps faut-il jouer par jour ? »

« Dois-je prendre un prof de guitare ? »

Des idées reçues aux mythes en passant par le fameux « j’ai entendu dire que… », il est normal pour un aspirant guitariste d’être tourmenté par tout un tas de questions et de préoccupations.

Voici donc une FAQ qui compile les 7 questions les plus fréquemment posées par ceux qui rêvent d’impressionner famille, proches et amis à la guitare.

Sommaire

  1. Suis-je trop vieux ?
  2. Est-ce que j’ai les mains trop petites pour pouvoir jouer de la guitare ?
  3. Quelles sont les étapes élémentaires pour bien débuter ?
  4. Quelle est la bonne fréquence de jeu pour progresser rapidement ?
  5. Est-ce que je dois aller au Conservatoire ou prendre un prof de guitare ?
  6. Vais-je constamment souffrir des doigts ?
  7. À partir de quand dépasse-t-on le stade de débutant ?

Question 1 : Suis-je trop vieux ?

L’âge reste l’excuse la plus fréquente lorsqu’on entreprend quelque chose de nouveau. Suis-je trop vieux pour apprendre l’anglais ? Suis-je trop vieux pour devenir entrepreneur ? Suis-je trop vieux pour apprendre la guitare ? La vraie question à vous poser est : suis-je trop vieux pour réaliser mes rêves ?

La réponse est simple : non.

Vous ne serez jamais trop vieux. L’apprentissage musical n’a pas de limite d’âge et reste avant tout l’aventure d’une vie. Un long chemin parsemé d’obstacles, de doutes et espérons-le, de réussites. Que vous soyez enfant, adolescents ou quinquagénaire, peu importe finalement. Et les bénéfices seront les mêmes : créativité, dépassement de soi, patience, autodiscipline, expressivité et confiance en soi.

Il est vrai que les enfants sont dotés d’une plasticité cérébrale leur permettant d’apprendre plus vite que les adultes. 

Mais les adultes apprennent également, plus lentement certes, mais sûrement. Avec une expérience de vie qui leur offre la possibilité de prendre du recul et de se remettre en question. Les adultes ont également un avantage financier non négligeable et la possibilité d’investir dans des cours particuliers, du matériel de qualité et autres ressources d’apprentissage (livres, modules en ligne, etc).

« Mais mes doigts sont vieux et engourdis », dîtes-vous.

Conseil de Sylvain Streiff, guitariste professionnel et Créateur sur Jellynote :

“La psychomotricité s’acquiert très lentement avant l’âge de 10 ans. L’adulte, quant à lui, dispose déjà d’un cerveau calibré et maîtrise plus facilement la compréhension logique de la théorie, les structures, gammes, position du manche, géométrie de l’instrument – que l’enfant. Donc j’insiste vraiment sur le fait que c’est une idée reçue. L’enfant est certes plus intuitif dans sa démarche mais l’adulte apprend plus vite. »

Donc vos doigts peuvent être vieux et engourdis, ils sont gouvernés par un cerveau qui a lui des décennies de sagesse.

« L’enfant donne toujours l’impression d’apprendre plus vite, car il dispose souvent d’un cadre d’apprentissage fixe avec cours toutes les semaines. Chez l’adulte en pleine vie active, c’est plus compliqué. Plus de responsabilité donc moins de temps. En revanche, un adulte discipliné avec une bonne consistance de jeu ira deux fois plus vite que l’enfant. »

Lire aussi : Acoustique ou électrique, quelle guitare pour un débutant ?

Question 2 : Est-ce que j’ai les mains trop petites pour pouvoir jouer de la guitare ?

Autre fourberie également. Je dois avouer qu’à titre personnel, je me suis réellement posé la question avant d’acheter ma première guitare. C’était une véritable crainte. Je me souviendrais toute ma vie lorsque, au bout de deux mois de pratique, j’ai été confrontée au Fa#13. Quelle idée, me direz-vous, de s’attaquer à des monstruosités si tôt. Ma réaction face à ce « drame » fut assez comique : un long rire jaune nerveux qui s’est poursuivi par une mini-crise existentielle du genre « mais dans quel bordel me suis-je lancée… ».

Ce sont finalement les mots rassurants de mon prof de guitare de l’époque qui m’ont fait comprendre que ce type d’accords nécessitent une certaine expérience de jeu. Cela m’a donc permis d’orienter mes entraînements vers des exercices de déliation développant la dextérité et la souplesse de mes doigts. Et ironie du sort, après deux ans et demi de jeu, les accords de treizième font maintenant partie de mes incontournables.

Accord de Fa dièse à la guitare
Le fameux Fa#13 😈

Il en va de même pour ceux qui pensent avoir des doigts de bûcherons. Ce qu’il faut garder en tête, c’est qu’on a tous des attributs différents. Et c’est cela qui va vous permettre de développer votre style de jeu. Vous serez capable de faire ce qu’une personne avec de grands doigts est incapable de faire et vice-versa. Patience, persévérance, motivation et plaisir sont les maîtres-mots qui vous donneront des ailes. 

Bon à savoir : Django Reinhardt, considéré comme l’un des plus grand guitaristes jazz de tous les temps, a perdu l’usage de 2 doigts de sa main gauche à l’âge de 18 ans. Mais c’est pourtant suite à cette tragédie qu’il a développé un style et technicité hors du commun. Admirez son jeu de 3 doigts dans la vidéo ci-dessous :

Question 3 : Quelles sont les étapes élémentaires pour bien débuter ?

Conseil de Sylvain Streiff, guitariste professionnel et Créateur sur Jellynote :

« Il n’y a pas de règles fixes pour apprendre la guitare. L’idéal est de trouver un professeur suffisamment à l’écoute pour cibler vos envies et vous orienter vers là où vous souhaitez aller musicalement. Mais plus largement, voici 3 conseils que je donne à tous mes élèves lorsqu’ils débutent : 

  • Ne pas négliger les déliateurs (exercices vous permettant de gagner en souplesse et dextérité au niveau des doigts).

 

  • Se concentrer sur les bases et pratiquer lentement : le but est de chercher le confort et ne pas se presser (vous risquez de sauter des étapes et c’est très mauvais !). 

 

  • Trouver des morceaux accessibles et privilégiera la qualité du son produit : peu importe si votre rythmique est désastreuse, faites en sorte que chaque note jouée vous plaise à l’oreille. Le plus important est de prendre son temps tout en se faisant plaisir ! »

Question 4 : Quelle est la bonne fréquence de jeu pour progresser rapidement ?

Lorsque que vous débutez à la guitare, la durée recommandée est de jouer chaque jour pendant des sessions d’environ 15-20 minutes. Ça ne sert à rien de trop en faire. Votre mémoire musculaire doit se développer, ainsi que la force de vos doigts.

Mieux vaut s’entraîner un peu tous les jours que pendant des heures une fois par semaine.

Plus vous vous investissez dans la pratique de votre instrument, plus vous en tirerez profit. Mais le plus important, c’est de pratiquer dans de bonnes conditions pour pouvoir maintenir une bonne consistance de jeu. N’oubliez pas de faire des pauses. Un bon jeu de guitare n’est pas nécessairement le fruit d’heures de pratique atroces. La qualité est tout aussi importante que la quantité.

Conseil de Sylvain Streiff, guitariste professionnel et Créateur sur Jellynote :

« Contrairement au sport, la pratique musicale sollicite les muscles en continu, sans pause. Avant 25 ans, ce n’est pas un problème et on récupère très vite. Mais une fois cet âge dépassé, il est important de donner du repos aux muscles. Il est recommandé de faire 20 min de jeu pour 10 min de pause. Dans la limite du possible bien sûr. La tendinite n’est jamais bien loin après des sessions de 2 h. Ne négligez pas les déliateurs et prenez des pauses régulièrement, vous éviterez des mois de frustration loin de votre guitare chérie. »

Le Mode Etude sur Jellynote vous permet de comptabiliser le temps de pratique journalière, hebdomadaire et mensuelle. Utilisez-le comme votre carnet de bord pour noter vos progrès.

Lire aussi : Vos 8 premiers accords à la guitare – Le guide complet

Question 5 : Est-ce que je dois aller au Conservatoire ou prendre un prof de guitare ?

Cela dépend essentiellement de vous. De votre profil, votre âge, vos moyens financiers et surtout de votre motivation. Il va de soi que si votre objectif est de jouer les derniers morceaux tendances pour frimer à la plage devant vos amis, vous n’avez pas vocation à vous inscrire au Conservatoire. 

Je parle ici en tant que guitariste autodidacte qui a pour ambition de lancer son propre projet musical. Après 1 an de cours particuliers satisfaisants, un déménagement et 2 autres mauvaises expériences avec des profs, j’ai décidé de poursuivre mon aventure musicale seule. J’en suis maintenant à 2 ans et demi de pratique et une chose est sûre : apprendre seule est plus difficile. Surtout, parce que vous serez face à vous-même et personne ne pourra corriger vos mauvaises habitudes. Vous devrez donc faire preuve d’autodiscipline, autonomie, curiosité (les tutos Youtube seront vos principales ressources) et regard critique envers vous-même.

Bon à savoir : si ce sont les moyens financiers qui vous freinent, pensez à regarder les modules de nos cours en ligne sur Jellynote.

 

Donc il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à cette question. Il est évidemment conseillé de prendre des cours (particuliers ou en groupe) ou en école de musique, à condition de trouver le bon prof. Mais sachez que l’aventure autodidacte en vaut tout autant la peine et ce n’est pas une raison d’abandonner si vous ne trouvez pas de prof à votre pied. Et quelle que soit votre décision, rien n’est figé. Vous pourrez à tout moment changer d’avis et de mode d’apprentissage.

Question 6 : Vais-je constamment souffrir des doigts ?

La réponse est : oui et non. Lorsque vous débutez, vous allez forcément souffrir. C’est un fait et cela ne doit pas vous décourager. Après quelques semaines de pratique, vous allez commencer à former de la peau durcie sur le bout de vos doigts (la corne). Cette douleur est donc provisoire.

En ce qui concerne les blessures, soyez très vigilant. En cas de tendinite, ampoule ou muscle déchiré, accordez-vous tout le temps de repos nécessaire pour guérir complètement. Autrement, vous risquez d’aggraver la douleur et serez obligé d’attendre plus longtemps avant de pouvoir reprendre la guitare. Si vous avez des douleurs de ce type, arrêtez tout de suite de jouer et n’hésitez pas à faire un tour chez votre médecin.

💡 À savoir : il existe néanmoins des moyens d’atténuer ces douleurs des débuts comme favoriser les tirants de cordes souples et légers (extra-light).

Conseil de Sylvain Streiff, guitariste professionnel et Créateur sur Jellynote :

« Ce que je constate souvent chez les débutants, c’est qu’ils maltraitent leurs doigts en voulant exécuter parfaitement une note. Et de fait, ils restent plus d’une dizaine de secondes dans la même position. C’est cela qui cause la douleur. L’acharnement fait partie du charme de tout débutant et je suis moi-même passé par ce stade. Mais s’il y a une chose à retenir, c’est que le geste et le mouvement importent plus que la position des doigts ».

Lire aussi : Curriculum #1 : Apprendre-les accords barrés à la guitare (sans souffrir)

Question 7 : À partir de quand dépasse-t-on le stade de débutant ?

De nombreux débutants se concentrent sur la finalité plutôt que l’expérience en soi. Ils rêvent d’impressionner certaines personnes, de maîtriser une technique particulière ou bien de jouer comme le musicien pro qu’ils admirent. 

Cela conduit à la frustration et, souvent, à l’abandon total de son instrument. Et j’en suis encore moi-même victime. J’ai cette manie obsessive de chercher la technicité à tout prix, au détriment du plaisir pur et simple de jouer de belles mélodies. Le désir ardent de tout vouloir trop vite et de sauter les étapes est un piège et peut très vite remplacer le plaisir par la lassitude ou le découragement.

Apprendre à jouer d’un instrument est un marathon, pas un sprint. 

C’est une expérience d’apprentissage progressive qui exige de la patience, du temps et une véritable implication. Ce n’est pas le fait de courir à travers les gammes et de scruter chaque note qui rend cet artisanat agréable. Laissez votre passion vous guider. Apprenez à votre propre rythme. Les « niveaux de jeu » ne sont que des étiquettes et cela ne doit pas être votre préoccupation principale. Gardez votre curiosité éveillée tout au long du processus. Et par-dessus tout, amusez-vous !

28 articles

À propos de l'auteur
Amy est à la fois music nerd et DIY artist. Funambule du son, c’est avec ses guitares et ses pédales d’effets qu’elle comble tous ses élans créatifs. Elle mène un projet musical avec son frère à la recherche de contrées musicales encore inexplorées - mêlant shoegaze, dream pop et electronica. Ses guitar heroes : King Krule, Robin Guthrie (Cocteau Twins), Kevin Shields (mbv), Alex Scally (Beach House), Mitski, Adrianne Lenker (Big Thief) et Thurston Moore (Sonic Youth).
Articles
Articles similaires
CréateursGuitare

Sylvain Streiff, la musique comme ouverture sur le monde

GuitareThéorie musicale

Qu'est-ce qu'un accord à la guitare et comment s'en servir ?

Guitare

Pourquoi y a-t-il autant de cases sur le manche de ma guitare ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *